Waiting For Words

Le Forum Officiel Des Waiting For Words
 
AccueilAccueil  PortalPortal  Twitter  * FACEBOOK *  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reviews CD & Concerts Waiting (Versions Françaises)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zen2003
Staff Member [Admin]


Number of posts : 224
Age : 45
Registration date : 15/02/2005

MessageSujet: Reviews CD & Concerts Waiting (Versions Françaises)   Mar 8 Juin - 9:32

WAITING FOR WORDS

Extraits de Chroniques CD


« Je ne connaissais pas Waiting For Words : un coup de foudre , direct en plein cœur , un son , une présence , une voix ( ça c’est bon ) »
Trisomie21.tv (France)

"Quand les Waiting for Words s’attaquent à l'Electro pop, leur talent est incontestable et vous regretterez de ne pas les avoir découvert plus tôt. Zen se déchaîne sur la scène avec une telle soif d’exprimer son talent que l'on se demande où il puise toute cette énergie! "
Royaume des Ombres (France)

« Cet EP contient des titres excellents et variés, 6 au total, chacun avec un style Pop Electronique très fort et solide, avec des vocaux parfaits.
Le titre principal, « The Curve» est présent en 2 versions : une version très forte, avec une solide rythmique et des synthés riches et une version "club friendly", remixée par People Theatre qui conserve l'esprit original du titre. "For All My Sins" suit dans un style similaire avec de riches mélodies. Pour moi, le "stand out track" est "By Your Side" avec un refrain très puissant.
Le groupe revisite également sa carrière and re-enregistrant et remixant
"Cause I Do Believe", s'intégrant très bien au reste de l'EP.
On trouve enfin un instrumental mid tempo, « AMD (Analogue Music In The Dark) » qui mélange des sons "bubbly synths" et un ambiance "Dark Electronic"
Creature XY du groupe Foretaste apparait également sur cet EP, un très prometteur annonciateur du nouvel album"
Eigthy One Synth (Irlande)

« Nouvel EP 6 titres pour les Waiting For Words, cette fois-ci signé sur le label anglais Foundry Records, après la sortie digitale en 2006 de l’album de remixes "A Mix Through The Night". Des mélodies bien plus travaillées et efficaces, de bien meilleures compositions en général à l’instar de "The Curve", "By your side" et la très bonne instrumentale "A.M.D.", une voix bien mieux posées On ne peut que constater que les WFW ont fait un net bond en avant et c’est tant mieux. »
Dusk Till Dawn (France)

"De superbes titres electro-pop aux rythmes malins et un son très professionnel "
D-Side (France)

" Les ambiances alternent entre électronique et pop. Mélodies entraînantes et production léchée sont également au Rendez-vous"
French Violation Magazine (France)

« Ce groupe a tout pour réussir : les compos, des textes pas cons (comme quoi on peut écrire intelligemment en anglais), un charisme, une couleur assez unique et puis toutes les qualités requises : de très bons musiciens, humbles mais déterminés, généreux tant sur scène qu'en dehors, soudés... Les Waiting For Words, finalement, n'attendent finalement qu'une chose : Vous ! »
Netgoth (France)


« Avec l’EP The Curve, Waiting For Words possède matière à s’imposer
grâce à une efficacité alliant rétro et futurisme, up et mid tempo. Il y
a toujours de l'espoir.
Plus direct et moins mielleux que De/Vision, … Waiting For Words
pourrait s’assimiler à l’alternative d’un OMD moderne et audacieux. Le
passé prestigieux du groupe hors de nos frontières a de quoi étonner :
interviews à la BBC, critiques unanimes en Europe comme aux USA,
plusieurs concerts en Anglererre
Magnifiés par un mixage et une production impeccables, les six titres de
The Curve mixtionnent habilement structures synthpop, new wave et
électrodark (si si), ce qui forme des sonorités particulières mais
plaisantes, justement éloignées de la lourdeur insupportable et
redondante du dernier style cité. Efficaces, « By Your Side », « The
Curve » et « For All My Sins » (le meilleur titre du lot) séduisent par
leur côté dancefloor mélancolique, le cul entre deux chaises, alors que «
AMD » clôture l’ensemble sous des nappes synthétiques, envoûtantes.
Cohérent, délicat et sans trop de fausses notes, The Curve devrait
plaire aux amateurs et permettre à Waiting For Words de se démarquer de
la médiocrité ambiante qui plane actuellement au-dessus de la scène
électro. Un bel effort, qui aurait mérité de se confirmer à travers un
album du même acabit. On attend impatiemment la suite. »
Vacarm (France)

« Waiting for Words écume les scènes européennes depuis déjà pas mal
d’années. Déjà 6 albums à leur actif, le groupe nous offre aujourd’hui, The Curve, un Ep comportant 6 titres.
Et ce n’est que le premier ! D’autres Ep devraient talonner celui ci
tout au long de l’année.
Affaire à suivre !!
Je ne vais pas vous faire la rétrospective du groupe car ça serait assez
long, je vous invite à vous rendre sur leur site ( WFW ) qui est très complet sur le sujet, mais je peux vous dire que le groupe va bientôt fêter ses 20 ans !
On retrouve aux manettes, ZeN au chant, Mycrotonik aux claviers, El Lute à la batterie et aux percussions.
Les 6 dernières années ont permis au groupe de s’installer comme l’un
des groupes incontournables de la scène électronique alternative.
Musicalement les Parisiens nous emportent dans un univers teinté
d’électro, de pop, de rock, de synthés omniprésents. The Curve est la première sortie du groupe sur le label anglais
Foundry Records avec qui ils viennent de signer, et vous savez quoi, il a
été par Steve Prestage (Peter Gabriel, Partenaire Particulier, Japan).
Niveau son et production rien à dire, ça pète !
Le son est puissant, les claviers omniprésents et proposant des sons
électro entraînants et ravageurs, le tout accompagné du chant du
charismatique chanteur ZeN.
Le premier titre n’est autre que « The Curve » qui nous emmène direct
dans un monde électronique aux sonorités mélancoliques. Je ne peux même pas comparer les titres à tel ou tel artiste. « For All My Sins » suivra et propose une musique entraînante avec un refrain rapidement mémorisable. Je suis tentée de faire un rapprochement avec Diary of Dreams.
Les compos de cet Ep me font assez penser à ce groupe allemand au niveau électro et au niveau du chant. « By Your Side » est dans la veine de son prédécesseur, entraînant et mémorisable. « A.M.D. » prendra le relais et sera un titre plus énigmatique sur l’intro.
Totalement instrumental, on sent que l’ambiance est bien travaillée. Un
régal. « Cause I Do Believe » est un titre qui doit être connu des fans. Il s’agit d’une version ré-enregistrée et remixée. L’hymne du groupe paraît-il ! L’Ep se termine sur « The Curve » remixé.
Waiting For Words est une belle découverte pour moi, En tout cas, fans de ce groupe je vous invite à vous délecter de cet Ep car d’autres vont suivre bientôt et perso, je compte bien les écouter !
Music Fire Magic Webzine (France)

« "A Mix Through The Night" permet en quelque sorte au groupe d'affiner
son style dans une direction plus clairement électronique et moderne,
tout en préservant l'âme des Waiting For Words et indique la direction
du 5ème album à venir qu'on attend de pied ferme. »
Dusk & Dawn (France)

"Et c'est bien un disque de new wave que j'ai entre les mains, un disque
qui rappelle l'atmosphère fulgurante des débuts de Depeche Mode, ou de
ceux de Duran Duran. Les titres sont tous personnels et sincères, mêlant
pop et Electro, rythmes plus rock et douceurs new wave"
Lagouttiere.com (France)

"Intelligent, fin & mélodique"
Rock One (France)

"Cet album ressemble presque à une compilation de morceaux inédits de
groupe comme OMD, Visage, et A Flock of Seagulls, avec une saveur
old-school Synthpop-New Wave."
mp3db.ru (Russie)

"Depuis que j’ai reçu ce CD, je n’arrête pas de l’écouter. L’album est
Excellent. 4/5 à cet album complet. Les paroles sont catchy et les
chansons magnifiquement écrites "
Scratchezine (US)

"L’ambiance est inspirée, l’atmosphère travaillée, la production
finement taillée et la voix est élégante. La première qualité des
Waiting For Words ? L’émotion, le cœur !
Cette ballade dans la nuit est loin d’être une échappée… plutôt une
ascension vers la lumière "
yaew.com (france)

« Cela pourrait bien être l’année des Waiting For Words. Les influences
vont du Jazz au Groove ou la Pop Clasique et la New Wave »
Side-Line (Belgique)

"Les chansons ont un réel et fort potentiel et la voix les mène
parfaitement. Très bien structuré, l’album est harmonieux, un mélange de
couleurs: pop, rock, électro, avec un gout pour les atmosphères bien
travaillée, une qualité, une élégance presque Dandy»
Froggy Delight (France)

"Des chansons personnelles, des atmosphères dark et des rythmes électro,
mi dansant / mi chill out "
La Magic Box (France)

"Je suis tombée AMOUREUSE avec le 1er CD (A Walk Through The Night) et
mon amour est intact avec cette suite "A MIX Through The Night". Si vous
aimez des groupes comme Joy Division, Dirty Vegas, Depeche Mode, The
Cure, etc. ce CD vaut vraiment la peine que vous le preniez !
Sur 5 étoiles, je note ce CD 4¾. C’est différent et ca tient la route…"
vScratchezine (US)

Extraits de Reviewes de concerts :

« Waiting For Words, qui en dépit d’une existence de quelque 10 bonnes
années déjà, est revenu tout récemment sur le devant de la scène, et
prend un nouvel envol – album 4ème au french alternative chart et
récente tournée en Angleterre - sans commune mesure avec ses précédents
succès, au début de sa carrière, il faut bien le dire, plus discrets.
Waiting For Words investit la scène pour un set electro-pop surpuissant,
riche de mélodies inspirées et d’un frontman aussi charismatique que
sympathique, aussi électrique sur scène que prompt à descendre dans le
public.
Le groupe alterne mélodies rageuses et chant aérien et affirmé »
Netgoth (France)

« Tout le set sera accompagné de projections afin de soutenir l'ambiance
des morceaux.
Le groupe est emmené par un chanteur charismatique, ZeN, qui n'hésite
pas à aller chercher le public.
Derrière ZeN, le groupe se compose de El Lute, qui arrive à fondre sa
batterie électronique dans l'ensemble aussi harmonieusement que s'il
s'agissait d'une boîte à rythme avec un cœur, et de Mikrotronik aux
claviers, en costume blanc, lunettes rondes et chapeau melon. Le visuel
du groupe n'est donc pas oublié, avec la diffusion derrière le groupe de
vidéos que n'auraient pas reniées les Buggles.
Leur set se composera de morceaux de leur dernier maxi, The Curve, comme
l'efficace et sombre "Cause I Do Believe" ou "AMD", hommage explicite à
OMD mais aussi de morceaux plus anciens, comme "Above the sky" ou
"Traveling Man".
Ce groupe, qui a déjà bien traîné sa bosse sur les scènes européennes,
propose une pop synthétique épique inspirée par les mélodies syncopées
des groupes eighties comme Depeche Mode ou Camouflage. »
Froggy Delight (France)

"Poursuivant mon revival 80’s après le concert de Kim Wilde,c’est avec
une réelle excitation que je suis allé voir Partenaire Particulier à
Bordeaux, au BT59. Cerise sur le gâteau, ça me permettait aussi de
découvrir le groupe WAITING FOR WORDS, et franchement, ça valait le coup
!
Je dois dire que j’ai été assez bluffé ! Tout y était, de bonnes
chansons, de superbes reprises («Enjoy The Silence», «Secret» et «We Are
Lovers»), un chanteur charismatique au top de sa forme qui assure le
show, jusqu’aux animations vidéos (avec les Waiting For Words en Sims,
idée géniale et très réussie). Au total, plus d’une heure de live et une
prestation qui n’a rien à envier aux meilleurs.
Le groupe rejoindra Partenaire Particulier le temps d’une reprise de
Depeche Mode, «Photographic» très convaincante.
Je conseille à tous de guetter la venue des Waiting For Words près de
chez vous, vous ne le regretterez pas."
Duran Duran Forum (France)

« Les très classieux WAITING FOR WORDS, groupe électro-rock ressuscité
des années 90, font une entrée réussie sur la scène du Bataclan sur un
très bon titre : AMD (ce qui laisse augurer de choses intéressantes pour
l’avenir).
ZeN, leader charismatique du groupe au chant, fera montre tout au long
de la prestation du groupe d’un peps incroyable et d’un sens de la scène
manifeste.
Derrière lui, le clavier Mycrotonik à chapeau melon sera inversement
d’une superbe rigidité à toute épreuve, et le batteur El Lute en quelque
sorte à mi-chemin entre ses deux compères, très en mouvement et d’une
dextérité assez incroyable mais très métronomique dans son jeu. Et puis
encore derrière, des imageries très sympas, plusieurs sous forme de
dessins animés ou de films en images de synthèse, dont d’amusantes
aventures de Sims à l’image des membres du groupe réalisée par une fan
du groupe et de musique synthpop très douée, une certaine Mags.
Plusieurs titres intéressants du groupe (Here comes the shame,
Travelling Man…). Mais aussi des reprises de Camouflage (We are lovers),
DM (Enjoy the silence, avec une approche rythmique atypique, et une
partie de break instrumentale assez originale) et, en honneur à Paul
Humphreys qui allait jouer après, Secret d’Orchestral Manœuvres in the
Dark, dans une version minimaliste. Sachant que ZeN est très fan d’OMD,
on imagine le pied qu’il a dû prendre en jouant ce titre en présence de
son co-auteur et chanteur original mais aussi du batteur d’OMD Malcolm
Holmes, présent lors du concert. En tout cas, cela faisait plaisir à
voir ! »
Concert And Co (France)

« ...Le concert du 9 avril se devait d'être mémorable. 20 ans de
carrière, et le dernier concert du batteur.

A ces titres synthpop efficaces et mémorisables se lient des vidéos sur
un écran derrière le groupe, créant alors une ambiance se mêlant
parfaitement aux morceaux et leur donnant une couleur.
… "Out of Control". Des sons dévastateurs sur un beat modéré, une sorte
de rock sans guitares.

"Here Comes the Shame", classique du groupe, est joué comme d'habitude,
une sorte de ralentissement du set tout en gardant une ambiance electro
atmosphérique, avant le futur single "Miles Away", en duo virtuel avec
l'épouse du chanteur, Soe_V, à mi-chemin entre Pet Shop Boys et les
anciens Depeche Mode, qui sera certainement un des incontournables
morceaux synthpop
de cette année.

Ce compte-rendu serait vraiment incomplet si je ne vous parlais pas de
la reprise d'OMD, "Secret", avec en GUEST Sarah BLACKWOOD, des groupes
CLIENT et DUBSTAR, venue spécialement d'Angleterre pour le concert
anniversaire des Waiting for Words et aussi comme DJ pour un set après
le concert. Sa participation vocale, bien que minime par rapport au
chant de Zen, a grandement embelli le morceau.

C'est au tour de l'excellent et mélodique "By Your Side", morceau issu
du EP "The Curve", d'être joué. Morceau toujours efficace, un
incontournable du set des WFW dorénavant...
Mais un concert des WFW ne serait pas un concert des WFW sans le
classique "Cause I Do Believe", hymne du groupe, présent depuis leurs
débuts, et ayant subi des évolutions constantes au cours des années.
S'enchaînent "We Are Lovers" (reprise du groupe synthpop allemand
Camouflage) avec choeurs vocodés, "Above The Sky" dans une version chill
out histoire de détendre l'atmosphère, avant l'irruption de "Burning
Steel", qui est en fait un des tout premiers morceaux enregistrés
du groupe, d'abord apparu sur le premier album "Tranquility" de 1993, et
que le groupe n'avait plus joué depuis longtemps. Une agréable surprise
pour ceux comme moi qui n'ont pas connu les premiers lives du groupe.

Merci encore aux Waiting for Words pour ce live vibrant, éclectique et
rempli d'énergie, joyeux anniversaire au groupe et merci à Sarah
Blackwood pour sa venue, son humilité et sa participation ; »
Yaew.com

« Waiting For Words, groupe de pop électronique français signé sur le
label anglais Foundry Records a réalisé une véritable percée ces 3-4
dernières années, se faisant un nom dans la discrète scène synthpop
Européenne en tournant intensivement (fait assez rare pour les groupes
du genre) en France, Suisse, Belgique, Allemagne, Angleterre…
Le groupe vient de sortir un EP 6 titres, "The Curve" et se lance dans
une nouvelle tournée.
Les fans du groupes l’affirment : « La force de Waiting For Words, c'est
le live », et croyez-moi ce soir, ils ont envoyé du lourd. Un set
parfait de bout en bout.
Visuellement déjà, avec des projections tantôt vidéo, tantôt d’images de
synthèses, qui changent des visuels un peu cheap que l’on peut voir par
ailleurs et apportent une vraie ambiance à la musique.
Musicalement ensuite, avec une succession de hits imparables et d’une
richesse reflétant de larges influences. Le groupe alternera les titres
passés - Here Comes The Shame aux arpèges et sons électros dévastateurs,
Travelling Man, Above The Sky et leur hymne Cause I Do Believe, à la
fois puissant et mélodique, au refrain qui vous reste dans la tête -
actuels issus de leur tout nouvel EP - l’instrumental AMD en intro, For
All My Sins et les 2 tueries By Your Side & The Curve, un morceau
pop électro dansant digne des meilleurs Pet Shop Boys, avec une pointe
de Depeche Mode - et à venir avec Out Of Control, une sorte de « rock
sans guitare » la fois atmosphérique et légèrement dansant avec son
tempo modéré, et le meilleur titre du groupe, Miles Away, un duo virtuel
avec la chanteuse Soe_V, présente donc sur bande et en visuel sur
écran.
Un très beau titre electropop avec des mélodies et nappes aux tons
mélancoliques. Ce morceau, s’il a la production et le travail
nécessaires pourrait être sans aucun doute LE tube synthpop 2010.
Et puis… quelle présence scénique ! Si les 2 musiciens sont en toute
logique coincés derrière leurs instruments, ZeN assure la prestation de
bout en bout. Une voix parfaite, une présence charismatique, une énergie
maitrisée… Dans la lignée de ce que nos amis anglo saxons appellent des
«Performers»
Ce groupe peut réaliser le cross over avec le « grand public ». Pas
besoin d’être un spécialiste de la synthpop pour assister à un show qui
brise la rigidité découlant trop souvent de ce style,
Bilan de la soirée ? J’étais venu essentiellement pour TRISOMIE 21, et
ce sont de très loin les Waiting For Words qui m’auront cloué et séduit
A surveiller de très prêt »
Twice (France)

« Le set des Waiting For Words commence par le nouveau single "The
Curve", un single synthpop direct, entraînant et efficace.
S'ensuit la version remixée de "Above the Sky", puis la reprise de
Camouflage "We Are Lovers", le toujours efficace "Here Comes The Shame"
en version électro comme si Kraftwerk et DM s'étaient unis… avant un
passage acoustique en hommage à Michael Jackson, où Naveed rejoint le
groupe à la guitare et aux chœurs pour une reprise de "Billie Jean"
proche de la version de Chris Cornell. On remarquera surtout la
performance vocale qui était mémorable. Puis retour à l'électronique
avec une reprise enjouée de Depeche Mode, "Photographic", toujours avec
Naveed aux choeurs et riffs de guitare bien sentis dans une version qui a
mis les gens dans la salle d'accord!
"For All My Sins" (autre morceau de l’EP) est joué, avant "Cause I Do
Believe," un des plus anciens titres du groupe et toujours aimé en live
et "Out of Control", un tout nouveau titre écrit par Violating Groove
(groupe electro-pop-rock bordelais) pour les Waiting, un morceau
electropop au tempo modéré et au refrain efficace. Vient ensuite la
version clubby et désormais classique de "Travelling Man" enchainé avec
la reprise "Secret" de OMD
Le groupe conclue avec "By Your Side", un titre touchant, dansant et
mélodique…
yaew.com (france)

« C'est avec la sensation d'avoir fait un voyage un peu hors du temps
que l'on voit la salle se rallumer. Presque trop court (alors que le
concert a duré près de 2 heures !).
Ai je assisté à la naissance d'un truc qui va faire pas mal de bruit ou
au chant du cygne d'un énième groupe underground qui a voulu écrire la
dernière page de son livre en beauté ? Je penche plus pour la 1ère
option. Ce groupe a tout pour réussir : les compos, des textes pas cons
(comme quoi on peut écrire intelligemment en anglais), un charisme, une
couleur assez unique et puis toutes les qualités requises : de très bons
musiciens, humbles mais déterminés, généreux tant sur scène qu'en
dehors, soudés...
Les Waiting For Words n'attendent finalement qu'une chose : Vous ! »
Netgoth (France)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.waitingforwords.com
Waiting For Words
Staff Member [Admin]


Number of posts : 435
Age : 26
Registration date : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Reviews CD & Concerts Waiting (Versions Françaises)   Mar 6 Juil - 15:26

Une review en provenance d'Allemagne :

« Le style du groupe ne peut se résumer qu’à de la pure Synthpop : les musiciens ne suivent pas seulement les canons du genre mais portent également leur individualité et originalité, ce qui est certainement la partie la plus significative car les compositions deviennent plus vives et sincères.

En fait le premier titre, The Curve, le démontre déjà brillamment :
la lumière, l'atmosphère imperceptible de la mélancolie qui apparaît au début coule dans une mélodie plus mesurée et plus rythmique par la suite sans perdre de son élégance. Le son riche est plutôt frais et expressif tandis que les vocaux quelque peu distants soutiennent une nuance légèrement ténébreuse.

La chanson suivante, For All My Sins, est plus énergique et puissante mais en même temps douce et harmonieuse.


En fait, toutes les compositions sont très intéressantes et impressionnantes. L’instrumental A.M.D. combine la profondeur et la douceur.
Les remixes de qualité méritent une attention particulière et sont plaisant à écouter.

Cet EP est très bon et intéressera tous les amoureux de Synthpop et de styles semblables »

Reflections Of Darkness (Allemagne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Reviews CD & Concerts Waiting (Versions Françaises)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les plus belles dictions françaises
» Liste de 1500 symphonies françaises composées de 1750 à 1800
» NARGAROTH 3 dates Françaises!!!
» NARGAROTH 3 dates Françaises!!!
» les pianistes françaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Waiting For Words :: WAITING FOR WORDS - Section francophone :: Promo & Street Team-
Sauter vers: